RubberGard EPDM aide à reverdir un immeuble d'appartements historique de Barcelone

Casa d'en Xifré est un immeuble d'appartements classé situé au cœur de Barcelone, constitué de 6 bâtiments. Construit en 1837, c'était le premier immeuble d'appartements alimenté en eau courante de la ville. Ses façades et ses toitures n'ont pas été touchées jusqu'en 2019, lorsque des travaux sur le projet Terrats d’en Xifré ont été réalisés. Ce projet de réhabilitation a raccordé les toitures des différents bâtiments de Casa d'en Xifré avec une terrasse végétalisée accessible visant à favoriser la biodiversité urbaine.

Description du projet
Lieu

Barcelona, Espagne

Application

Toiture végétalisée

Type de projet

Rénovation

Type de bâtiment

Résidentiel

Superficie

env. 1 300 m2

Produits

RubberGard EPDM 1,5 mm

Système

Toiture lestée

Le studio de conception MataAlta a remporté le concours ouvert de toitures végétalisées du conseil municipal de Barcelone et s'est appuyé, pour sa proposition relative à Terrats d’en Xifré, sur le concept de ’réensauvagement’, qui vise à réintroduire la nature dans les bâtiments urbains, en se concentrant sur l'auto-suffisance, l'interaction sociale et la biodiversité. La conception comprenait plusieurs bassins, hôtels à insectes, structures de nidification, petits bassins avec des poissons, composteurs, le tout dans l'objectif d'encourager la biodiversité.

Chaque matériau a été soigneusement choisi pour obtenir une empreinte carbone faible et réduire l'impact environnemental du projet. Une étude structurelle détaillée des charges acceptables a d'abord été effectuée, en tenant compte de la conception de la toiture végétalisée. Un géotextile a été installé sur la structure d'origine de la toiture constituée de carreaux en céramique traditionnels catalans, suivi de notre membrane d'étanchéité RubberGard EPDM, qui a été posée librement dessus. Un autre géotextile a été installé sur la membrane, puis une couche de drainage munie d'un système d'irrigation.

« Sous nos pieds se trouvent environ 20 à 40 cm de terre qui contribuent à l'étanchéité, et aux isolations acoustique et thermique du bâtiment, tout en constituant une base pour la multiplication de la biodiversité d'une toiture plate où ne se trouvait même pas une plante en pot, » annonce Sergio Carratalá de MataAlta.
 

La végétation de la toiture végétalisée est principalement constituée de plantes aromatiques pérennes autochtones, qui favorisent les pollinisateurs, résistent à la sécheresse et aux maladies, et filtrent la pollution. La toiture végétalisée peut retenir jusqu'à 50 % d'eau et l'excédent est conservé dans une citerne souterraine qui servira à l'arrosage du jardin lors des chauds mois d'été.

Le jardin dispose aussi de bancs de travail qui encouragent la conversation et la rencontre des habitants de l'immeuble, qui comptent des résidents de la ville, les clients d'une auberge de jeunesse et les professionnels d'un espace de travail partagé. Sergio insiste sur le fait que le projet n'offre que des avantages, puisque « l'immeuble a pris de la valeur, bénéficie d'une isolation acoustique et thermique, stocke de l'eau, réduit la pollution, et favorise l'agriculture urbaine et les interactions sociales ».